Chez Maribel

Lecture, musique, cinéma...

04 juillet 2011

One city, collectif

onecity

ALEXANDER MCCALL SMITH, IAN RANKIN et IRVINE WELSH nous proposent trois aventures inédites ; un biologiste originaire de Delhi a le mal du pays, ce qui l’amène à d’étonnantes conclusions ; deux joueurs de la Coupe du monde sont empêtrés dans un univers où règnent la magie et l’illusion ; les tribulations d’un tigre sont la cause d’un certain remue-ménage à Murrayfield.
J.K. ROWLING raconte son expérience et son amour pour la ville d’Edimbourg, le rôle qu’elle a joué dans sa vie – et surtout dans ses romans.

Ce recueil de 3 petites nouvelles rassemble 4 auteurs chers à l'Écosse afin d'amasser des fonds pour One city, une association caritative qui souhaite briser les barrières entre les classes sociales d'Édimbourg. Pour qui lit mon blog de façon régulière, vous devinez sûrement que ce livre m'intéressait surtout parce que J.K. Rowling y contribue en y écrivant un petit mot d'introduction. Celui-ci figure en un peu moins d'une dizaine de pages et décrit le rapport de l'auteure avec Édimbourg. Suit ensuite trois nouvelles d'une cinquantaine de pages chacunes écrites par Ian Rankin, Irvine Welsh (l'auteur de Transpotting) et Alexander McCall Smith, trois auteurs que j'ai découvert en même temps que ce livre.

Les trois nouvelles sont très différentes les unes des autres. La première parle d'un tigre échappé qui cause un émoi dans un quartier, la deuxième traite d'un indien en mal de son pays et la dernière parle d'un sans-abri attiré par les tours de magie. Ma préférence va pour les deux premières; j'ai définitivement eu du mal à accrocher à la dernière, celle de Mr. Rankin, pour laquelle j'ai eu de la difficulté à suivre l'histoire et à m'y intéresser. La première était assez insolite, mais finalement plutôt drôle, et la seconde m'a intéressé par les tourments de son personnage.

Je ne suis définitivement pas fan de nouvelles et je ne me suis pas senti très dépaysé par la ville, car en fin de compte, elle est très secondaire dans les histoires, mais j'ai pu satisfaire ma curiosité à propos de la participation de J.K. Rowling et ce fut une façon rapide de découvrir trois grands auteurs écossais!  

Lu dans le cadre du challenge écossais.

challengeecossais

 

Posté par Blog de maribel à 03:28 - Lecture - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    J'avais vu un billet plutôt élogieux et je le lirai peut-être pour découvrir ces auteurs écossais que je ne connais pas pour certains... Mais ce recueil ne fera pas partie de mes priorités... J'avoue que je lis de moins en moins de nouvelles mais ce n'est pas un genre qui me déplaît...

    Posté par maggie, 04 juillet 2011 à 21:08
  • @ maggie: Je serai ravie de lire ton avis maggie

    Posté par Maribel, 05 juillet 2011 à 01:23
  • Oui, c'est la nouvelle de Ian Rankin à laquelle j'avais le moins accroché moi aussi ! Par contre, j'ai adoré celle de Irvine Welsh avec le tigre

    Posté par Cryssilda, 22 juillet 2011 à 11:40

Poster un commentaire