Chez Maribel

Lecture, musique, cinéma...

28 juin 2011

Tamara Drewe de Posy Simmonds

tamaraAvec son nez refait, ses jambes interminables, ses airs de princesse sexy, son job dans la presse de caniveau, ses aspirations à la célébrité et sa facilité à briser les cours, Tamara Drewe est l'Amazone urbaine du XXIe siècle.
Son retour à la campagne, dans le village où a vécu sa mère, est un choc pour la petite communauté qui y prospère en paix. Hommes et femmes, bobos et ruraux, auteur à gros tirage, universitaire frustré, rock star au rancart, fils du pays, teenagers locales gravées de people, tous et toutes sont attirés par Tamara, dont la beauté pyromane, les liaisons dangereuses et les divagations amoureuses éveillent d'obscures passions et provoquent un enchaînement de circonstances aboutissant à une tragédie à la Posy Simmonds, c'est-à-dire à la fois poignante et absurde.

Avec cette libre adaptation de Loin de la foule déchaînée de Thomas Hardy (que j'ai du coup ajouté à ma liste à lire), Posy Simmonds nous offre un roman graphique encore plus riche que le précédent, Gemma Bovery. Alors que j'avais moins accrochée à l'histoire du premier, j'ai adoré ici l'humour, les personnages et les thèmes abordés par l'auteure.

On se retrouve à la campagne dans une petite auberge hébergeant des écrivains venus profité du calme pour puiser leur inspiration et où Beth, la propriétaire, veille à tous leurs petits soins et à ceux de son mari qu'elle assiste dans toute la technicalité entourant la publication de ses romans à succès. La vie n'est pas parfaite, mais tout se déroule bien et chacun fait ce qui doit être fait. Alors qu'il ne se passe jamais rien d'intéressant dans le village, Tamara revient après de longues années -avec un nez refait et un look qui s'attire les regards des hommes- prendre possession de la maison de sa défunte mère. Elle qui aspire à vivre de sa plume, elle décide de s'y installer, pensant trouver enfin l'élan tant attendue qui lancera sa carrière. Toute la petite communauté s'en trouve alors pertubée: Andy retrouve une ancienne flamme, un écrivain de l'auberge est dérangé par le remus-ménage, Nick voit en Tamara une future amante et sa femme, une rivale. Même les jeunes du coin s'en trouvent touchés puisque Tamara ramène un chanteur populaire dans leur coin perdu, ce qui fait toute une histoire chez les jeunes filles. Tamara s'attire à la fois du désir et de la rivalité.

L'auteure passe par les différents personnages pour exprimer ce que chacun vit, et le fait avec beaucoup de finesse. Tout ce petit monde prend vie par des dessins très expressifs et des tons coordonnés, ce qui donne un ensemble très réussi. Chacun est pris par une vie qui est la sienne et Tamara vient tout chambouler leurs rêves et ce à quoi ils aspirent. Beth est sans doute la plus touchée, elle qui se donne corps et âme pour faire rouler son auberge et assister son mari dans son métier d'écrivain. Son monde instable mais qui continuait toujours à rouler chancelle dangeureusement. Le tout est décrit avec beaucoup d'humour et de réalité.

Le roman se lit d'une traite. Ce fut pour moi un coup de coeur et j'en recommande chaudement la lecture. Le film, que j'ai oublié de commenté ici mais que j'avais beaucoup apprécié, est très fidèle à l'original, mais le livre apporte un éclairage plus développé sur les personnages et le tout est si bien rendu qu'il est tout de même incontournable, même en ayant vu le film. Et puis le mariage dessins et textes de cette façon, en roman graphique, en fait une lecture très agréable!

tamara-drewe-bd

Posté par Blog de maribel à 06:38 - Lecture - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

    as-tu vu le film ? Après l'avoir vu, j'ai acheté la BD : il me tarde de la lire... surtout après tout le bien que tu en dis....

    Posté par maggie, 28 juin 2011 à 12:47
  • Tu me donnes très envie de lire le roman alors que je ne connais pas du tout les romans graphiques. Très bonne façon de se lancer non?
    Merci pour cette critique Maribel

    Posté par Perséphone, 28 juin 2011 à 21:37
  • @ maggie: Oui, et je l'ai adoré! J'aime beaucoup les histoires de campagne. J'espère que tu aimeras le livre

    @ Perséphone: Je trouve ce support bien agréable puisque l'on a une quantité appréciable de texte, comparé aux bd. J'attends ton avis

    Posté par Maribel, 29 juin 2011 à 03:49
  • J'avais bien aimé le film alors je pense que je lirai la BD

    Posté par Kikine, 29 juin 2011 à 04:00
  • Je ne savais pas que c'était inspiré d'une oeuvre de Thomas Hardy! J'ai adoré ce que j'ai lu de lui (surtout des nouvelles) et je note la référence de celui-ci et de Loin de la foule déchaînée. Merci!

    Posté par Allie, 29 juin 2011 à 13:51
  • @ kikine: Youppi

    @ Allie: Je n'ai jamais lu cet auteur, mais je vais l'ajouter à ma liste à lire!

    Posté par Maribel, 30 juin 2011 à 00:03
  • Adoré aussi. J'ai vraiment envie de lire Gemma Bovery!

    Posté par Karine:), 10 juillet 2011 à 21:17
  • @ Karine: Il est différent, mais l'auteure a su manier aussi bien qu'ici le roman graphique.

    Posté par Maribel, 11 juillet 2011 à 05:51
  • la bd ne m'avait jamais tentée, je m'étais donc jetée sur le film qui m'a beaucoup plus

    Posté par esmeraldae, 14 juillet 2011 à 17:54

Poster un commentaire