Chez Maribel

Lecture, musique, cinéma...

20 juin 2011

Rencontre avec J.K. Rowling, Lindsay Fraser

jkrowling

Harry Potter, le jeune apprenti sorcier, est devenu en quelques années un phénomène de la littérature. Mais derrière ce personnage se cache un auteur, Joanne K. Rowling, aussi passionnante et pétillante que son héros. Au cours de cette interview vivante, authentique, suivie d'une brève présentation des premiers volumes de la série, faites connaissance avec celle qui captive des millions de lecteurs à travers le monde. Un livre indispensable pour tous les jeunes fans, et même les plus grands, de la magie Potter.

Un petit livre bien intéressant sur l'auteure tant appréciée d'Harry Potter. Très court (63 pages), il s'adresse surtout aux jeunes lecteurs, mais on y découvre nombre d'informations intéressantes dans la première partie de l'ouvrage, qui retranscrit une interview avec l'auteure. La deuxième partie du livre, la plus courte, est moins intéressante puisqu'elle parle de l'oeuvre en général, sans entrer en profondeur et l'auteure apporte des informations que ceux qui ont suivi les aventures du sorcier connaissent déjà. De plus, cette partie du livre est moins intéressante à lire aujourd'hui puisque le livre a été publié lorsque le film et les derniers tomes n'étaient pas encore parus. L'histoire était à ce moment moins complexe.

La première partie est cependant très intéressante à lire. Peut-être que certaines réponses de J.K. Rowling ne serait plus à jour aujourd'hui, mais on apprend beaucoup sur son enfance et sur les débuts de l'écriture d'Harry Potter. J'ai particulièrement aimé lorsqu'elle parle des livres qui ont marqués son enfance; Le secret de Moonacre (aussi connu sous le titre Le cheval d'argent), La Petite Princesse, les livres de Jane Austen et de Louisa May Alcott... Elle parle aussi de son enfance et nous fait part de quelques petites références entre sa vie et des éléments d'Harry Potter, comme la Ford Anglia de M. Weasley, qui était l'auto d'un de ses amis et qui représentait la liberté pour elle.

Le livre est très bref, mais les fans peuvent y trouver quelques éléments intéressants. J'ai seulement un bémol à accorder à la traduction qui, bien que je ne puisse comparer avec l'original, me semble bien mauvaise. Je doute que le style soit aussi haché en VO... De plus, j'y ai trouvé certaines fautes. Mais bon, il me semble que c'est assez rare que J.K. Rowling accorde des entrevues, alors ce livre reste une bonne lecture pour les fans.

L'auteure étant écossaise, j'en fais ma première lecture pour le challenge écossais!

challengeecossais

Posté par Blog de maribel à 06:17 - Lecture - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

    Tu tombes pile à temps avec ce livre! Je suppose que tu dois attendre comme moi le 23 pour le Pottermore ^^

    Posté par Perséphone, 20 juin 2011 à 10:17
  • @ Perséphone: Oui, ça m'intrigue beaucoup ce site!

    Posté par Maribel, 20 juin 2011 à 16:46
  • Mais ouiiiii!! Comment n'y ai-je pas pensé! Je l'ai lu et relu, en plus, ce petit bouquin!

    Posté par Tortoise, 20 juin 2011 à 22:34
  • Elle a écrit la préface d'un recueil de nouvelles qui va bientôt apparaître sur mon blog pour le mois kiltissime, très intéressant aussi ! Mais je ne suis pas tentée par Harry Potter... (hé oui, je fais partie des peu nombreux qui ne l'ont toujours pas lu!)

    Posté par Cryssilda, 21 juin 2011 à 00:01
  • @ Tortoise: ^^

    @ Cryssilda: Si tu parles de One city, j'ai commencé à le lire! Et il FAUT que tu lises Harry Potter!!! ^^

    Posté par Maribel, 21 juin 2011 à 15:23
  • Je n'avais pas pensé à Rowling moi non plus, en même temps j'ai tendance à prendre pour des Anglais d'illustres personnages qui sont soit écossais, soit irlandais, et je m'étonne toujours de ma bévue !

    Posté par Lou, 22 juin 2011 à 22:27
  • @ Lou: En fait, elle est née en Angleterre, mais réside en Écosse depuis plus d'une dizaine d'années je crois. Un ou l'autre, ce sont des pays où j'aimerais bien résider. ^^

    Posté par Maribel, 26 juin 2011 à 17:58
  • J'ai bien aimé aussi ce livre. Le fait qu'il soit court et adressé aux enfants lui donne du charme, je trouve. Et puis c'est vrai qu'on apprend des choses sur la vie de l'auteure, et sur la façon dont elle a écrit sa fameuse saga.

    Posté par Nico, 22 janvier 2012 à 22:22

Poster un commentaire