Chez Maribel

Lecture, musique, cinéma...

11 juin 2011

The Importance of being Earnest, Oscar Wilde

earnestOscar Wilde's brilliant play makes fun of the English upper classes with light-hearted satire and dazzling humour. It is 1890's England and two young gentlemen are being somewhat limited with the truth. To inject some excitement into their lives, Mr Worthing invents a brother, Earnest, as an excuse to leave his dull country life behind him to pursue the object of his desire, the ravishing Gwendolyn. While across town Algernon Montecrieff decides to take the name Earnest, when visiting Worthing's young ward Cecily. The real fun and confusion begins when the two end up together and their deceptions are in danger of being revealed.

Ce fut ma première incursion dans l'oeuvre d'Oscar Wilde (1854-1900). The importance of being earnest est une pièce de théâtre comique qui a été publiée en 1895.

L'histoire est celle de deux amis célibataires qui s'inventent une personne dépendante d'eux pour motiver leurs déplacements. Pour l'un, c'est un ami régulièrement souffrant qui permet de se sauver d'obligations familiales et, pour l'autre, un frère irresponsable qui permet d'aller s'amuser en ville. Bien sûr, ces mensonges les rattrapent, et au moment où chacun désire se fiancer.

J'ai été charmée par cette pièce, je ne m'attendais pas à y trouver un style aussi drôle et moderne! L'oeuvre est dense en bonnes répliques et en dualité de personnages et d'actions. J'ai beaucoup aimé les quatre personnages principaux dont les identités et les destins se ressemblent. Les deux jeunes femmes, nouvellement amies, sont particulièrement drôles ensemble, s'entendant comme des soeurs à leur rencontre, et s'envoyant des piques dès la moindre rivalité. Elles se montrent unies vis-à-vis de leur fiancé ,qui les ont trompées en se présentant sous de fausses identités, s'interdisant de leur parler et rompant leur promesse la seconde suivante, car il serait bien sûr impoli de ne pas leur répondre. ^^

Le récit est traité avec beaucoup d'humour et d'intelligence. J'ai maintenant très envie d'aller plus loin dans la bibliographie de l'auteur, ainsi que dans sa biographie. Je lirai très certainement une autre pièce durant l'été!

Quelques unes de mes citations préférées:

"I don't play accurately - any one can play accurately - but I play with wonderful expression."

"I never travel without my diary. One should always have something sensational to read in the train."

''The amount of women in London who flirt with their own husbands is perfectly scandalous. It looks so bad. It is simply washing one's clean linen in public.''


theimportanceofbeign J'en ai profité pour regarder l'adaptation de 2002 avec Colin Firth, Rupert Everett, Frances O'Connor, Judi Dench et Reese Witherspoon.

Le film rend justice au livre. J'ai été ravie de retrouver la majorité des répliques telles quelles. Bien sûr il y a quelques ajouts auxquels on peut s'attendre d'une adaptation, mais j'ai trouvé qu'elles respectaient l'esprit du livre. J'ai bien aimé cette adaptation, surtout qu'on retrouve plusieurs acteurs de talents. Colin Firth, Rupert Everett, mais aussi Reese Witherspoon qui m'a plutôt surprise. Elle campe parfaitement Cecily, avec la même innoncence. Les costumes de Lady Bracknell représente bien le personnage avec des chapeaux qui veulent en imposer et un air supérieur. De plus, le décor est somptueux, ce qui fait toujours plaisir à regarder. Une adaptation réussie!

the_importance_of_being_earnest_005

Posté par Blog de maribel à 20:01 - Lecture - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires

    J'adore toutes les pièces d'Oscar Wilde. C'est tellement drôle, enlevé, joyeux et cynique en même temps que la pièce se lit d'une traite! Quant au film j'avais adoré moi aussi! De bons acteurs, une mise en scène drôle et fraiche, parfait pour débuter l'été.

    Posté par Perséphone, 11 juin 2011 à 21:09
  • J'ai revu cette pièce récemment. C'est toujours un délice même si je ris toujours aux mêmes endroits.
    Je ne résiste pas :"Perdre un parent, c'est un malheur mais les deux, c'est une négligence"

    Posté par mango, 12 juin 2011 à 08:05
  • @ Perséphone: J'aimerais bien lire An Ideal Husband maintenant, qui me semble être dans le même style. Dorian Gray me tente moins par contre, du moins pour le moment, j'ai vu le film hier et c'est assez sombre :/

    @ mango: Les répliques sont géniales! ^^

    Posté par Maribel, 12 juin 2011 à 16:29
  • je le lirais surement en français lol mais je note pour l'adaptation, je ne savais pas qu'elle existait !

    Posté par Sybille, 12 juin 2011 à 19:27
  • Je ne lis pas l'anglais mais l'oeuvre en français me tente bien! Je ne savais pas qu'il y avait un film! J'espère le voir aussi!

    Posté par Allie, 12 juin 2011 à 20:50
  • @ Sybille: Elle vaut le détour, les acteurs y sont très bons!

    @ Allie: Il me semble qu'il est disponible en français. Le film est très drôle et repecte bien la pièce.

    Posté par Maribel, 13 juin 2011 à 03:44
  • Oscar

    Savez-vous qu'il existe une société Oscar Wilde ? Si ça vous intéresse, vous pouvez écrire à
    melmoth.paris@gmail.com

    Posté par constance, 13 juin 2011 à 14:13
  • Tout à fait d'accord avec toi ! Cette pièce est un délice d'humour et d'ironie d'un bout à l'autre et le film est génial lui aussi. Que du positif !

    Posté par anne shirley, 16 juin 2011 à 16:41
  • Wilde est un auteur que j'admire pour ses aphorismes ! On a envie de les apprendre par coeur... Je n'ai aps lu cette pièce mais il est doit être dans ma PAL !!! Je compte bien la lire ! Tu me donnes aussi envie de découvrir le film !

    Posté par maggie, 17 juin 2011 à 11:53
  • @ anne shirley: Je suis tout à fait d'accord!

    @ maggie: Il est certain que je lises d'autres de ses oeuvres très bientôt, j'ai adoré!

    Posté par Maribel, 20 juin 2011 à 06:22
  • J'ai vu la pièce samedi au théâtre! C'était super!

    Posté par Edelwe, 21 juin 2011 à 19:42
  • @ Edelwe: Ohlala, chanceuse!

    Posté par Maribel, 22 juin 2011 à 16:47
  • Ce que j'ai pu aimer cette pièce! Beaucoup de fous rires et de mots d'esprit... j'adore Wilde, je pense!

    Posté par Karine:), 10 juillet 2011 à 21:17

Poster un commentaire