Chez Maribel

Lecture, musique, cinéma...

16 septembre 2009

Scrapbook, Nadine Bismuth

untitled

Aux éditions Duffroy, qui publient son premier roman, Annie Brière fait la connaissance de Laurent Viau, correcteur d’épreuves de son métier. Laurent Viau n’est pas insensible au charme d’Annie Brière, et une idylle se noue. Mais, après une nuit de passion, Annie apprend que Laurent Viau, s’il ne porte pas d’anneau à la main gauche, n’est pas pour autant célibataire.

Elle devra donc trouver de façon urgente ce que signifie, pour elle, l’engagement amoureux. Devenue joueuse compulsive de Tetris, convertie aux vertus curatives de Leonard Cohen, du lac Champlain jusqu’à Paris, en passant par les cocktails littéraires de la maison Duffroy au Ritz-Carlton, y arrivera-t-elle ?

J'ai décidé d'emprunter ce titre après avoir entendu quelques bons commentaires sur l'auteure. Ce n'est pas son dernier titre, il a été publié en 2004.

Après un premier chapitre qui m'a plus ou moins intéressée, j'ai quand même décidée de le continuer. Au final, il se lit bien, on se fait prendre par l'histoire. J'ai bien aimé le couple qui se forme avec celui avec qui le personnage est à la fin. Par contre, je crois qu'il aurait eu avantage à être un peu moins long et certains passages m'ont agacés. Comme par exemple quand l'étudiante parle avec condescendance des textes de ses camarades de classe, comme si les siens étaient plus littéraires et c'est ainsi à plusieurs moments dans le texte.

Le texte me semblait parfois familier. J'ai pensé que certains événements devaient être semblable avec un autre livre québécois du même genre que j'avais déjà lu. Mais vers le 3/4 du livre, certains faits ne laissaient plus de doute: je l'avais déjà lu! C'est dire combien l'histoire m'avait marquée si cela m'a pris autant de temps pour m'en souvenir...

Ce ne fut pas une lecture désagréable, mais je reste quand même un peu déçue. J'ai quand même envie de lire son dernier titre qui est sorti en début d'année car les lecteurs en parlent plutôt en bien. Aussi, parce que j'ai l'impression de bouder un peu les auteurs québécois.

Posté par Blog de maribel à 22:42 - Lecture - Permalien [#]